La RDC déclare la fin de l'épidémie de la fièvre jaune dans le pays

French.china.org.cn | Mis à jour le 15-02-2017

Le ministre de la Santé de la République démocratique du Congo (RDC), Oly Ilunga Kalenga, en partenariat avec le bureau régional de l'Organisation Mondiale de la Santé, a officiellement déclaré mardi la fin de l'épidémie de la fièvre jaune dans le pays.

"Nous sommes heureux de vous annoncer que depuis le 28 juin à ce jour, aucun nouveau cas autochtone confirmé n'a été enregistré. Au vu des normes et recommandations internationales en la matière nous déclarons ce jour, 14 février 2017 la fin de l'épidémie de la fièvre jaune en RDC", a déclaré Oly Ilunga Kalenga.

Selon le ministre, c'est depuis le 20 juin de l'année dernière que la RDC avait officiellement déclarée la présence de l'épidémie de la fièvre jaune. L'épidémie avait été importée de l'Angola et la transmission locale avait été confirmée dans quatre provinces : Kongo Central, Kinshasa, Kwango et Lualaba.

Il a expliqué que la fin de l'épidémie fait suite à des efforts considérables du gouvernement qui a renforcé la surveillance jusqu'à fin décembre 2016 sur toute l'étendue du territoire national et en particulier au niveau des zones de santé frontalières avec l'Angola, mais aussi avec une couverture vaccinale des personnes à 103,5%.

Sans signaler un bilan concernant les morts, le ministre de la santé a souligné que la tranche d'âge des personnes la plus affectée a été celle supérieur à 15 ans avec 74 cas sur l'ensemble, soit 91,3% du total, contre 7 cas de moins de 15 ans soit 8,6%, avec la moyenne d'âge des cas qui a été de 29 ans. Le sexe masculin était le plus touché avec 64 cas soit 79% du total.

"Le pays étant un foyer à risque d'épidémie de fièvre jaune...nous invitons toute la population et toutes les équipes de santé à maintenir les mesures de surveillance et d'hygiène environnementale requises. Nous devons donc rester vigilants pour ne pas nous laisser surprendre par une autre épidémie de fièvre jaune", a averti le ministre. Fin

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.

Source: Agence de presse Xinhua

 

Dernière mise à jour : 15/02/2017 00:00:00

Toute l'actualité